Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 13:07
 
Monde
Indonésie: décès de l'ancien président Suharto
Accusé de corruption généralisée et instigateur d'un régime autoritaire, il est mort dimanche à Djakarta à 86 ans.
Florent Latrive
LIBERATION.FR : dimanche 27 janvier 2008
7 réactions  
loadNbReaction('NbOldReactions',curDocId);
 
L'ancien président indonésien Suharto, qui avait dirigé l'archipel d'une main de fer pendant 32 ans, est mort dimanche dans un hôpital de Djakarta à l'âge de 86 ans.

Mardjo Soebiandono, chef de l'équipe médicale qui le soignait depuis plusieurs semaines à l'hôpital Pertamina, a déclaré lors d'une conférence de presse que Suharto avait succombé à 13h10 (06h10 GMT).

La fille aînée de l'ancien dirigeant, Siti Hadijanti Rukmana, des sanglots dans la voix, a remercié lors de cette conférence de presse "tous ceux qui ont prié" pour son père pendant sa maladie.

"Au nom de ce pays, du peuple, du gouvernement et en mon nom propre, je voudrais présenter mes sincères condoléances après la mort de M. Haji Muhammad Suharto et je demande à tout le peuple d'Indonésie de prier pour lui", a déclaré pour sa part le président Susilo Bambang Yudhoyono à la radio.

L'état de Suharto s'était encore détérioré ces dernières heures.

Il avait été hospitalisé le 4 janvier pour une anémie et une tension basse, dues à des problèmes respiratoires, cardiaques et rénaux conjugués.

L'ancien président, accusé de corruption généralisé mais également considéré comme le père du développement économique du pays, avait démissionné en 1998 sous la pression de la rue.

Victime de plusieurs accidents vasculaires après son départ du pouvoir, il a dû à sa santé déclinante d'échapper à des poursuites judiciaires pour corruption.

La famille Suharto et sa "cour" ont été accusées d'avoir détourné des milliards de dollars en cultivant corruption et favoritisme.

Les émeutes de 1998 avaient été provoquées par la crise financière et économique qui frappait alors durement son pays comme toute une partie de l'Asie.

CORRUPTION

Suharto avait bâti son règne sur la stabilité et la croissance économique de l'archipel. Il avait été investi officiellement président en 1967 après avoir habilement ravi les rênes du pouvoir au père de l'indépendance indonésienne, le président Sukarno.

Né en 1921, deuxième fils d'une fratrie de 11 enfants, Suharto a grandi dans le centre de Java. Après avoir été un temps employé de banque, il s'est engagé dans l'armée coloniale néerlandaise à l'âge de 19 ans, comme caporal. Lors de l'occupation japonaise, de 1942 à 1945, il est devenu officier de l'"armée indonésienne", formée par les Japonais, puis a combattu, dans les rangs des rebelles indonésiens, les Néerlandais de retour dans l'archipel au sortir de la guerre.

En 1957, le colonel Suharto prenait le commandement d'une importante division de l'armée de terre, Diponegoro, stationnée dans le centre de Java, et devenait le numéro deux de l'état-major de l'armée de terre en 1961.

Lors du tourbillon politique de 1965, ce général alors pratiquement inconnu a dirigé l'état-major des forces d'élite, mobilisées après l'assassinat de six généraux imputé au parti communiste d'Indonésie, à l'époque le plus puissant au monde après ceux de Chine et d'Union soviétique.

Cet homme, dont l'image la plus communément répandue est celle d'une figure paternaliste et souriante, avait alors dirigé la sanglante répression des milieux communistes, qui se serait soldée par au moins 500.000 morts.

Appuyé par la puissante armée indonésienne, il a rétabli l'unité de l'archipel, et a mené pendant de nombreuses années une politique économique fondée sur le pragmatisme, qui a valu à Djakarta une aide étrangère ininterrompue.

De plus en plus, cependant, celui qui se faisait appeler le "père du développement" a adopté une posture de souverain, si bien qu'aucun contrat d'importance ne pouvait se conclure en Indonésie sans qu'y soit associé quelque membre de sa famille ou l'un de ses collaborateurs.

Liens sponsorisés
var contextPubDoc = rObj.getFirstObjProp(curRubId,"pubContextDoc"); if (contextPubDoc==null || contextPubDoc.length==0) { contextPubDoc = "defaut"; } /* document.write( "" ); */ document.write( "" ); if( zSr != null ) { var k; for( k=6; (k < zSr.length); k += 6 ) { /* document.write('

'+zSr[k+3]+'
' ); document.write('' + zSr[k] + '
' ); document.write('' + zSr[k+4] + '

'); */ document.write('

'+zSr[k+3]+'     ' ); document.write('' + zSr[k+4] + '

'); } }
 
paddy truand
Ne pleurons surtout pas quand on sait la floppée de truants qui on sévit en Asie et encore aujourdhui. Sachez par exemple que durant le règne de Suharto tout indonésien (220 million de mulsumans �... Dimanche 27 Janvier 2008 - 18:18
Et Dieu.... dans tout ça ?
Suharto ,Pinochet , Papon etc.....Pourquoi les salauds vivent ils si vieux ?... Dimanche 27 Janvier 2008 - 17:08
y a basta ! la mort d'un dictateur
pourquoi l'appeler président? ce triste individu est responsable du massacre de près d'un million de membres du parti communiste...c'est comme si on appelé Pol Pot président ! il est regretable, �... Dimanche 27 Janvier 2008 - 16:52
pas fin bon débarras
il reste encore énormément de bouchers. seuls les courtisans pleureront. Mais ce n'est pas fini, il en reste encore un paquet sur cette planète. En Asie, En Afrique En Europe En Amérique. Je s... Dimanche 27 Janvier 2008 - 15:56
E.G. Président ayant dirigé l'archipel d'une main de fer ?
Je suis étonnée de vous voir titrer président et non dictateur, car dictateur il l'était. Ce n'était plus d'une main de fer qu'il dirigeait le pays mais bel et bien par la répression. Il a pill�... Dimanche 27 Janvier 2008 - 14:31
Renaud Bon débarras
Quel nettoyage: aprés l'Irak, le Turkmenistan, le Chili, au tour de l'Indonésie de se débarrasser d'un dictateur. Allez, je parie que le suivant c'est Castro.... Dimanche 27 Janvier 2008 - 13:18
Francis On ne va pas pleurer, tout de même!
Il y a un grand film de Peter Weir avec Mel Gibson qu'il faut revoir toutes affaires cessantes: "l'Année de tous les dangers" avec Mel Gibson. Ça donne une idée de ce qui s'est passé en 1965, en I... Dimanche 27 Janvier 2008 - 12:09
Voir toutes les réactions

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Louis ALONSO - dans HISTOIRE & GEOPOLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Louis ALONSO, coups de cœur et coups de gueule ! Voyage intérieur !
  • Le blog de Jean Louis ALONSO, coups de cœur et coups de gueule ! Voyage intérieur !
  • : Voyages aux 4 coins de la planète mais aussi "Voyages Intérieurs" États d'âme et coups de gueule
  • Contact

Recherche